30/04/2016

Le ciel est la limite d'Anne Lanoë


LE CIEL EST LA LIMITE
Auteur : Anne Lanoë  Editeur : Fleurus
Pages : 253 pages   Prix : 13.90 €



Le résumé :
Samuel Rivière, mutique depuis un accident de voiture qui a coûté la vie à sa mère, décolle pour Rio de Janeiro afin de rejoindre un projet social et écologique de re-végétalisation d'une favela de Rio. Sa famille, désemparée par son silence depuis un an et huit mois, espère le voir revenir à la vie en l'envoyant passer de force ses deux mois d'été au Brésil chez Hélio Arrabal, grand ami de son grand-père. 

Samuel est accueilli par Hélio et sa nièce Céu à Vidigal et rencontre les adolescents étrangers et les cariocas avec lesquels il doit travailler. Mais Samuel est bien décidé à ne pas se mêler à eux, même si Céu exerce sur lui un charme certain. Parviendra-t-il à guérir de ses blessures et Céu trouvera-t-elle en lui l'incarnation de celui qu'elle cherche depuis si longtemps ?


________________________________________________________


Mon avis :

Je remercie Babelio et les éditions Fleurus de m'avoir permis de lire ce roman! Le titre, la couverture, et le résumé m’ont tout de suite charmé... il me tardait donc de lire ce livre qui me paraissait à la fois fort et émouvant - mais hélas, je ressors un peu déçue de ma lecture, et ma chronique sera donc en demi-teinte.

L'histoire nous est racontée par Samuel, un adolescent qui, depuis l'accident qui a causé la mort de sa mère, n'a plus prononcé une seule parole. Samuel est un jeune garçon tourmenté qui s'est totalement refermé sur lui-même. Il souffre véritablement, et n'arrive pas à se remettre du drame qu'il a vécu, surtout qu'il se sent en partie responsable de la mort de sa mère. 

Samuel, au regard de tout ce qu'il a traversé, est sans conteste un personnage émouvant et attachant. Néanmoins, je n'ai pas toujours compris son comportement et ses réactions que j'ai trouvé trop souvent égoïste. 

Sa famille, voulant le sortir du mutisme, va décider de l'envoyer à Rio de Janeiro. Samuel va faire alors la connaissance de jeunes adolescents qui, comme lui, ont leurs blessures et leurs traumatismes. Chacun va tenter de se reconstruire au fur et à mesure de leur projet : construire un jardin dans les favelas de Rio.

La rencontre entre Samuel et le groupe de jeunes va être pour le moins explosive, et l'adolescent va vouloir rester en marge du groupe, ne pas se mêler à eux. Mais c'était sans compter le charme de Céu : une jeune fille pétillante qui apporte une véritable bouffée d'air frais au roman... et à Samuel! .

La romance qui se crée entre Samuel et Céu est assez clichée, et reprend les codes habituels des histoires d'amour dans la littérature jeunesse. Même si j'ai aimé leur duo, mon coeur n'a pas pour autant battu la chamade. Je n'ai pas été transcendé par leur histoire.

La plume de l'auteure est belle et simple. J'ai voyagé en compagnie des personnages et découvert à travers leurs yeux un Brésil des plus frappants.

Mes gouts littéraires semblent avoir changé, et je pense que si j'avais lu ce livre quelques années auparavant, j'aurais beaucoup plus apprécié ma lecture. Je conseille donc ce roman surtout aux adolescents de 14-16 ans - mais les plus grands, adeptes de littérature jeunesse, seront eux aussi apprécier cette ode à la fraternité!

19 commentaires:

  1. Dommage que tu sois un peu déçue, je n'ai jamais entendu parler de ce livre mais il a l'air touchant :)

    RépondreSupprimer
  2. Le contexte, dans une favela de Rio m'intéresse bien et j'ai failli le prendre lors de la masse critique ! Peut-être que je le lirai si j'en trouve l'occasion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le contexte d'une favela m’intéressait moi aussi mais la vision du favela où il fait bon vivre et où tout le monde parle français m'a un peu étonnée.

      Supprimer
  3. Le titre est superbe, mais au vu de ta chronique, je ne pense pas lire ce livre... Le cadre de l'histoire ne m'intéresse pas trop, et tu as relevé trop de points négatifs pour que je veule VRAIMENT lire ce livre. Dommage que tu aies été un peu déçue. :/

    RépondreSupprimer
  4. J'adore le titre, mais comme Julie je ne suis pas très attirée par le livre, je ne pense pas qu'il me plairait. Moi aussi mes goûts littéraires évoluent et j'ai de plus en plus de mal avec la littérature jeunesse. Dommage. :/

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai également vu passer à la masse critique, mais j'étais un peu sceptique. Au final, c'est pas plus mal, j'en ai reçu un qui m'a bien plu.

    En tout cas, j'aime beaucoup le titre et la couverture !

    RépondreSupprimer
  6. J'adooore la couverture ! ❤ *Fille superficielle, bonjour* ^^
    Dommage qur tu aies été déçue :-/ Du coup, je ne sais pas si je lui laisserais une chance ...

    RépondreSupprimer
  7. Mince dommage que tu ais été un peu déçue mais je comprends aussi. Je ne connaissais pas mais la couv est sympa

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi je sens que mes goûts changent et que certains livres que je lis maintenant m'auraient plus plu il y a quelques années ^^

    RépondreSupprimer
  9. Je pense que je penserais comme toi mais si je tombe dessus je testerai sûrement quand même ;)

    RépondreSupprimer
  10. J'aurai tenté mais la lecture jeunesse commence pour moi aussi à changer ^^

    RépondreSupprimer
  11. Coucou =)
    Même étant super fan de littérature jeunesse, je ne pense pas le prendre en priorité. Le personnage de Samuel et la romance en sont les principales causes. Néanmoins, il a l'air sympathique et intéressant. Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  12. Comme tu le dis si bien, les goûts changent avec l'âge. C'est pour ça que parfois on a l'impression de passer à coté alors qu'en fait, c'est juste que certains livres sont plus pour une certaine catégorie d'âge.
    Merci pour ta belle chronique :)

    RépondreSupprimer
  13. Il est vrai que nos goûts changent avec les années... Des fois, on renoue avec nos vieilles amours! Mais je dois avouer que la couverture est toute particulièrement attirante et très colorée tout comme l'est Rio de Janeiro !!!! Un roman que je note !

    RépondreSupprimer
  14. C'est un peu trop jeunesse à mon goût même si la couverture est à tomber par terre ! Comme tu dis, les goûts, ça change rapidement !

    RépondreSupprimer
  15. Je ne sais pas trop si ce livre pourrait me plaire mais je suis tout de même contente de l'avoir découvert à travers ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  16. J'ai du mal avec les romans un peu trop jeunesse et je comprends parfaitement ton ressenti. Dommage le récit avait l'air sympathique.

    RépondreSupprimer
  17. Je suis d'accord avec toi (et j'aime beaucoup ton blog) mais je dirais que le niveau âge serait plutôt les moins de 14 ans.

    RépondreSupprimer
  18. Faut voir... S'il me passe entre les mains pourquoi pas.

    Merci pour ta chronique!

    RépondreSupprimer