12/08/2018

Les Collisions


____________________________________________________

LES COLLISIONS
JOANNE RICHOUX
aux éditions Sarbacane
____________________________________________________

Gabriel et Laetitia entrent en Terminale Littéraire. 

Il est brumeux et arrogant. 

Elle est fière et sauvage. 

Ils s’ennuient royalement au lycée, et ils ont comme une envie de le faire payer à tout le monde. 


Ça tombe bien : cette année, ils étudient Les Liaisons dangereuses. 


Ça va leur donner des idées…




Une couverture sublime, une idée de départ originale... tout semblait annoncer une très bonne lecture. Et pourtant, malgré tout, je n'ai pas pu aller au bout de ce roman.

Le début pourtant me plaisait bien. J'étais subjuguée par la couverture et le résumé. Le roman met en scène deux lycéens, qui décident de recréer dans le lycée leurs propres Liaisons Dangereuses. Faire revivre un classique de la littérature dans un roman contemporain... j'adore!

Les premières pages m'ont également beaucoup plu. J'ai énormément aimé le style d'écriture de l'auteur - simple et percutant. Si je n'ai pas aimé ce roman-là, je lirai avec plaisir d'autres romans d'elle!

Tout se complique avec les deux personnages principaux, Gabriel et Laetitia, que je n'ai tout simplement pas réussi à aimer. Si j'aime énormément les personnages diaboliques, les grands méchants de la littérature, j'ai juste horreur des méchants bas de gamme, des connards. Or, Gabriel et Laetitia, en voulant se la jouer façon Liaisons Dangereuses, n'en deviennent rien de moins que des minables - des harceleurs - pour s'en prendre ainsi aux élèves.

Certes, je ne suis pas aller jusqu'au bout, et certes, il est certain qu'ils vont avoir des remords, mais bon, leurs mauvaises actions me dégoutaient trop pour que je continue - surtout que je savais pertinemment que je ne parviendrais pas à aimer ces personnages.

C'est vrai, c'est une réécriture des Liaisons dangereuses, mais réécrire le roman au sein d'un lycée fait que leurs cibles deviennent des victimes de ce qu'on appelle aujourd'hui le harcèlement scolaire.
Par exemple - petit spoiler du début du roman - je n'ai pas supporté que Laetitia précipite, pousse l'anorexie de Ninon.

Si je résume : en soit le livre est bon, bien écrit et original, mais des personnages détestables et révulsants qui m'ont fait refermer le livre plus vite que prévu. 

Malgré mon avis négatif, j'ai lu de très bon avis sur ce roman, et cela reste une réécriture dans l'esprit des Liaisons dangereuses... donc à vous de voir!

Merci à Lecteurs.com et son opération ExploLecteurs pour cette lecture.

5 commentaires:

  1. mince désolée que ça n'ait pas bien marché

    RépondreSupprimer
  2. J'avais vu de bons avis et des avis plus contrastés ^^ Je suis curieuse, il ne m'attire pas là immédiatement, mais j'aimerais bien m'en faire mon idée ! Merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer
  3. Gabriel et Laetitia ne sont pas seulement cela. Même si je comprends ton ressenti. C'est certain qu'il est impossible de s'attacher à eux comme on s'attache à d'autres personnages. Une réécriture actuelle, cruelle, marquante.

    RépondreSupprimer
  4. Ça arrive, des romans que l'on abandonne.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup beaucoup entendu parler de ce roman ! Dommage que ça ne l'ait pas fait avec toi :/

    RépondreSupprimer